Pablo-Krantz-Biografia

Pablo Krantz – biographie

Pablo Krantz est un musicien et écrivain né en 1970 à Buenos Aires, Argentine. Entre 2002 et 2007 il a vécu à Paris, où il a publié un disque de chansons, deux romans et un recueil de nouvelles (le tout en français). En Argentine, il a sorti cinq albums et deux livres. Actuellement, Pablo Krantz habite à Buenos Aires. En mars 2011, il sort son cinquième disque, Démonos cita en una autopista (para volvernos a estrellar), avec des chansons en français et en espagnol. En mai 2011 il publiera en Espagne le recueil de nouvelles La ciudad mas hermosa del mundo en la escala Richter de la melancolia.

Pendant ses années de résidence à Paris, Pablo Krantz a sorti chez le label Attic Production (distribué par Codaex) l’album Les Chansons d’amour ont ruiné ma vie, avec onze chansons composées, chantées et arrangées en langue française par Krantz lui-même. Ce lancement a été couvert par une série d’articles dans de nombreux médias français (les journaux Libération, Le Parisien et Matinplus,les revues Marianne, Nouvel Observateur, Rock’n’Folk, Crossroads, Longueur d’Ondes, etc.), ainsi que par des interviews et des concerts sur les radios (RFI, France Inter, France Bleue) et les chaînes de télévision françaises (France 2 et France 3).
Au sujet de cet album, la revue Rock’n’Folk avait écrit :« Pablo Krantz trouve le ton juste grâce à sa voix séduisante, ses ballades aux mélodies accrocheuses et ses textes qui cultivent la tendresse et l’insolite. Il sort des sentiers battus avec ce disque en état de grâce ». Le journal Libération : « Des chansons à mi-voix, pleines d’ironie et de trouvailles ». La revue Marianne : « Un Argentin au pays de Gainsbourg. Attention, talent à suivre ». Et la revue Crossroads: « La musique de Pablo Krantz prouve qu’il n’est même pas besoin d’avoir arpenté les rues de Ménilmontant depuis sa plus tendre enfance pour redonner à la chanson française ses lettres de noblesse. Son disque se place parmi les meilleures surprises de ces dernières années ».
Pour soutenir cette édition, Pablo Krantz a donné une série de concerts en Espagne, en Suisse et bien sûr en France –Paris (Le Zèbre de Belleville, La Flèche d’or), Bordeaux, Lyon, Toulouse, Toulon, etc. Il a aussi joué au festival Paris Plage 2007, ainsi qu’en première partie de Mano Solo à Paris. La chanson Dans ta piscine a été inclue dans la compilation Indétendances, publiée par la FNAC. En septembre 2007, Pablo Krantz a reçu le prix « Pop Eye » à l’artiste révélation européen à Caceres, Espagne.

En Argentine, Les chansons d’amour ont ruiné ma vie a été publié en 2008 par le label Ultrapop, avec le soutien de l’Ambassade de France et de l’Alliance française. Il y a eu des concerts de lancement à Buenos Aires, Rosario, Mendoza, Santa Fe, La Plata, Tucuman, San Martin de los Andes, Puerto Madryn, Trelew et à Montevideo, Uruguay.
En mars 2008, Pablo Krantz a fait la première partie de Jane Birkin lors de ses deux concerts à Buenos Aires. Il a aussi joué en représentation de la France sur l’avenue 9 de Julio, pendant les célébrations du Bicentenaire argentin.
D’importants articles ont été publiés sur ce lancement dans les quotidiens Clarin, Pagina/12, La Nacionet Buenos Aires Herald ; Rosario/12 et El Ciudadano de la ville de Rosario ; Uno et Los Andes de Mendoza ; El Litoral de Santa Fe ; La Gaceta de Tucuman ; El Pais, Brecha, La Diaria et El Observador d’Uruguay ; et les revues Rolling Stone, La Mano, Veintitrés, Los Inrockuptibles et D’Mode.

En octobre 2007, la maison d’édition Tournon a publié en France le deuxième tome du roman Paul et Nadia, « Les Traîtres », de Pablo Krantz. Le premier tome de cette saga (« Le Piège ») était sorti en mars 2007 chez le même éditeur. Deux ans auparavant, Pablo Krantz avait sorti Le saint cleptomane et la fille au vagin doré, son premier recueil de nouvelles en français, chez Les Petits Matins.
En mai 2011, le recueil La ciudad mas hermosa del mundo en la escala Richter de la melancolia sortira en Espagne, chez Asimétrica.
En 2003, Pablo Krantz a reçu un des prix du Concours international de nouvelles « Juan Rulfo », organisé par RFI et l’Institut du Mexique. Le prix récompense la meilleure nouvelle en français écrite par un hispanophone.
En 2003 aussi, Porca Miseria Records a publié en Argentine le maxi Les chansons d’amour ont ruiné ma vie, première édition de Krantz en langue française.
Avant de quitter l’Argentine en 2002, Pablo Krantz avait publié les albums Los extraños nunca dicen adios (2001) et Demasiado tiempo en ningun lado (1999), et les recueils de nouvelles La mañana en que fallo la ley de la gravedad (2001)et Dame un coche tan rapido que no lo alcancen los recuerdos (1997). D’importants articles étaient sortis dans de nombreux médias argentins (les journaux Clarin, La Nacion et Pagina/12, les revues Rolling Stone et Los Inrockuptibles) et uruguayens (journalLa Republica, revue Posdata).